Bandeau 02

Né d'aucune femme est une rencontre. Avec Rose, avec Edmond, mais surtout avec les mots. Les mots qui ont le pouvoir immense de changer des vies, de court-circuiter le destin. Ces mots-là cavalent jusqu'au cœur pour le faire battre à toute vitesse, ils bravent la fatigue et le temps qui passe pour s'inscrire dans nos mémoires de lecteurs, dans nos esprits qui ne veulent plus suivre personne d'autre désormais que Rose dans sa fuite vers la liberté.


Né d'aucune femme est un Roman, oui, avec un grand R ! Un R fort et droit debout comme Rose, son héroïne, qui se dresse courageux plutôt que de se recroqueviller. Un R rural, rude, rugueux, parce que la vie ne l'est pas, rose. Parce que si on la laisse faire, la vie ravage, rétame, prive, abuse.


Né d'aucune femme s'absorbe, se fond en son lecteur, on souffre avec Rose, on sanglote, on s'émotionne, on se débat avec elle. Son histoire nous possède tout entiers. On respire par sa bouche, on enfile ses mots, on s'habille de son parcours et notre cœur bat au rythme des secrets qui se dévoilent.