Bandeau 02
 
C’est pas parce qu’on n’a rien à dire qu’il faut la fermer ! Les tags les plus débiles, les plus insensés sont depuis un moment recensés sur le Tumblr « Graffitivre », ou quand les vandales ont bu un peu trop de bières…

 

Retrouvez le meilleur de la dégradation humaine et urbaine dans ce catalogue d’exposition de rue, dans ce livre criblé de pépites, d’humour, de poésie involontaire et de fautes d’orthographe.

En prime, une préface délicieuse qui présente cette galerie du graffiti rigolo dans un hommage inattendu ! « Liberté, obscénité, art et ivresse. »