Bandeau 02
En 2015, plus de 400 migrants se sont installés sous la cité de la mode à Paris. C’est là, que s’est réfugié Alou, un jeune chasseur de miel malien. Alou ne fuit pas la guerre ou la famine, la misère ou la violence. Si Alou prend tous les risques pour rejoindre l’Europe, c’est pour confier une précieuse statuette du peuple Dogon au musée du Louvre.
Le jeune homme prendra tous les risques en traversant déserts et mers, en compagnie de migrants, ses sœurs et frères d’infortune. Si le gris et le noir sont les deux couleurs qui dominent cette bande dessinée, l’auteur apporte beaucoup de douceurs grâce aux couleurs pastels.
Un peu de jaune, un peu de bleu et du rouge pour la “maternité”… Le destin de ces migrants qui fuient l'Afrique et la folie destructrice des islamistes pour rejoindre l'Europe est ici raconté avec une très grande sensibilité et une immense humanité.
Une très belle fable moderne et un véritable régal pour les yeux.